Qui peut porter le projet ?

L’entrée dans un projet Carapatte ou Caracycle peut être multiple : soit à la demande de l’école, soit par un choix politique, après certains constats (insécurité des élèves à la sortie de l’école, limitation du trafic automobile dans la rue de l’école…).
La mise en place de tels projets dépend bien entendu de l'implication des parents.
  • Les parents sont en effet des acteurs indispensables à la réussite du projet et ils sont les premiers concernés. Leur implication et leur motivation sont primordiales. Passer par les associations de parents d'élèves peut être un préalable.
  • Les Elus sont des partenaires très importants, notamment si le passage d'un Carapatte ou d’un caracycle nécessite des aménagements sur les voiries (signalétique, travaux d’entretiens…).
  • Le milieu scolaire (l’école mais aussi l’académie) participe à l'enseignement et à la sensibilisation sur les problématiques environnementales. Il est un très bon relais pour faire passer le message d'écomobilité. Il permet de mettre en place des actions pédagogiques et d'aller plus loin qu'un simple Carapatte.
  • Les associations peuvent être décisives dans la réussite du projet par les connaissances et compétences spécifiques qu’elles pourront partager : sécurité routière, connaissance du quartier...   Lire les 10 étapes